Histoire des SMS

Avec le développement des téléphones portables, ces petits messages écrits, les SMS ont transformé notre façon de communiquer. Simples d’usage, ils sont toujours populaires, et dans bien des domaines, y compris dans le domaine de la voyance.

Ils pourraient taper leurs SMS les yeux fermés. Difficile d’imaginer pour les jeunes une journée sans ces messages courts tant ils font partie de leur quotidien. Pratiques, moins formels qu’une commmunication téléphonique habituelle, ils remportent un vif succès chez les jeunes mais aussi parmi toutes les générations qui y trouvent de sérieux avantages. Avec le SMS, la façon de communiquer a franchement évolué, ainsi que le langage, notamment pour les jeunes générations. Le besoin d’avoir des codes, la nécessité de faire court, l’envie de se démarquer des générations précédentes…

Le premier SMS échangé

Le SMS signifie Short Message Service mais il peut aussi être appelé texto. Les messages transmis ne peuvent excéder 160 caractères. Le MMS, quand à lui signifie Multimedia Messaging Service, c’est à dire qu’il a des capacités plus étendues que le SMS et qu’il permet notamment la transmission de photos, d’enregistrements audio et vidéo.

Le premier SMS a fêté ses 20 ans en 2012 ! C’est le 3 décembre 1992 qu’un ingénieur anglais nommé Neil Papworth envoie depuis son ordinateur un message SMS pour souhaiter un joyeux Noël à l’un de ses collègues ingénieur. Le message contient deux mots « Merry Christmas ». SMS signifie Short Messaging Service ce qui signifie en français service de messages courts. Ce tout premier SMS envoyé dans le monde l’a été donc entre deux collègues de bureau travaillant pour Vodafone. Celui qui est à l’origine du message a tapé son message sur son ordinateur car à l’époque, les téléphones portables n’avaient pas de clavier et l’envoi n’était possible que depuis un ordinateur.

Une véritable révolution, les SMS entrent dans l’histoire

A leurs débuts, les SMS n’étaient absolument pas destinés à être utilisés par le grand public, comme bon nombre d’inventions qui ont révolutionné notre vie quotidienne. Neil Papworth, une vingtaine d’années, intervenait en tant qu’ingénieur pour une compagnie de téléphonie anglaise et sa mission était de développer un réseau en interne qui permette d’échanger des informations et des messages au sein des entreprises, pour faciliter les échanges entre collègues et employés. Il réussit parfaitement sa mission puisque pendant des années, les SMS furent d’abord échangés entre les cadre et leurs collaborateurs en interne. Avant que nous puissions utiliser les SMS au quotidien, ils sont apparus dès 1984 dans les grandes entreprises de téléphonie afin de faciliter les échanges avec les employés. Les directions communiquent alors des informations avec les employés de cette manière là, très simplment et cela fonctionne à merveille.

C’est un opérateur de téléphonie mobile suédois qui le pemier a permis la commercialisation de messages courts de notification par messagerie, sous la forme vocale et un opérateur finlandais qui le premier a proposé un service d’échange de SMS entre les personnes, entre les particuliers. C’est timidement donc que les SMS ont fait leur entrée sur le marché international. Cette nouvelle technique de communication par SMS ne s’est effectivement pas développée tout de suite puisqu’il faut attendre une petite dixaine d’années pour que les compagnies britanniques de téléphonie trouvent un intérêt à commercialiser ce service aujourd’hui tellement prisé. A l’époque, tout laissait penser que les SMS étaient bien moins pratiques d’un appel téléphonique et que les clients opteraient de préférence pour une communication téléphonique que pour un message écrit qu’il fallait prendre le temps de rédiger. Les SMS n’ont pas été démocratisés tout de suite car les téléphones n’étaient pas encore vraiment adaptés à la technique des SMS, les opérateurs avaient besoin de temps pour trouver un système de facturation qui soit fiable et efficace contre les fraudes et des questions techniques entre les réseaux venaient aussi freiner la démocratisation des SMS pour le grand public. Avec les années, tous les grands opérateurs de téléphonie mobile ont travaillé de concert pour développer les SMS.

Ce n’est donc qu’en 1999 que les premiers services de SMS sont apparus pour le grand public. Dans les années 1990, ce sont les tam-tam, tatoos et autres bipers qui prennent furtivement le relais en France notamment avant l’apparition franche des SMS sur les téléphones mobiles.

Aujourd’hui, les SMS font réellement partie intégrante de la communication jusqu’à être vraiment devenus un moyen privilégié pour communiquer, aussi bien dans la sphère intime, dans la sphère professionnelle que dans la sphère commerciale ou même publique. La technologie des SMS a considérablement évolué et elle est devenue très populaire : il est possible d’envoyer un SMS à l’autre bout du monde très facilement, les SMS sont la plupart du temps inclus dans les forfaits de téléphonie et il est devenu bien plus rentable et facile d’envoyer des SMS plutôt que de téléphoner. Néanmoins, avec l’apparition de facebook messenger et de toutes les technologies OTT qui proposent des services de messagerie gratuite (Viber, BlackBerry messenger, WhatsApp…), les SMS ont trouvé de sérieux concurrents car la plupart des utilisateurs de SMS possèdent aussi sur leur smartphone des applications de messageries comme facebook par exemple qui permet de communiquer en direct depuis un mobile connecté à internet.

Une communication par SMS dont il est difficile de se passer

Les SMS sont et resteront un mode de communication priviligié car aujourd’hui de nombreux services sont disponibles par SMS. Sécurisés, rapides, pratiques, ils sont utilisés dans des domaines aussi variés que la communication d’entreprise, le marketing, le domaine financier avec tous les services de banque, le domaine de la santé, l’éductation aussi. Il serait vraiment difficile de se passer des SMS dans de nombreux domaines car ils jouent un rôle important dans les relations sociales et les interactions entre les individus, dans le développement économique et dans la transmission des informations. Un atout de taille des SMS ? Il est possible pour nimporte quel utilisateur de téléphonie mobile d’envoyer un SMS à nimporte quel autre utilisateur, sur tous les réseaux mondiaux, ce qui n’est pas le cas pour les technologies OTT qui ne fonctionnent pas du tout sur le principe de l’interopérabilité mais selon le principe d’une communication qui est fragmentée.

Envoyer et recevoir des SMS, c’est simple, sécurisé, rapide et fiable. C’est sans doute la raison pour laquelle des statistiques montrent qu’il s’est échangé pour la seule année 2013 dix milliards de SMS ! Chaque année, le nombre de SMS envoyé à travers le monde et en France est en nette progression car les SMS ont révoltionné la manière de communiquer et notre rapport à l’écrit, notre rapport à l’autre même. Il est aujourd’hui possible d’avoir un forfait illimité où les SMS sont inclus (hors SMS surtaxés) et de communiquer partout, y compris en marchant, en parlant, en faisant tout autre chose… Une révolution dans le monde de la communication qui a encore de beaux jours devant elle !